Diagnostic immobilier
PUTEAUX
06 10 95 60 31
bouton devis
Une question, un conseil ? Contactez-notre équipe au 06 10 95 60 31

vente ou location ? demandez votre devis gratuit

cliquez-ici pour demander votre devis
DEFIM,
UNE PRésence
nationale

QUALITE DE L'AIR INTERIEUR - 11/04/2016

QAI : Quelles qualités pour la Qualité de l'Air Intérieur ?

Le diagnostic Qualité de l'Air Intérieur a été rendu obligatoire dans les ERP par le Décret du 2 décembre 2011. Un décret suivant précise l'échéance de réalisation du diagnostic QAI selon le type d'établissement (2018 en écoles maternelles et élémentaires, 2020 en établissements d'enseignement du second degré et 2023 pour tous les autres).

Mais dans l'obligation il n'est question que de la concentration en certains polluants alors que les particuliers et les entreprises souhaitent souvent aller plus loin dans les mesures.

De quelle(s) qualité(s) de l'air est-il question alors ? Quelles sont les mesures à réaliser pour une analyse complète ?

Les mesures et analyses réglementaires
 

Le dernier décret en date est le 2015-1000 du 17 août 2015 précise le champ d'analyses et de mesures :
 

  •  Aération des bâtiments : Il n'est question que d'une « évaluation des moyens d'aération des bâtiments » ; évaluation ne signifiant pas mesure du débit d'air frais (en m3/h) chargé d'assurer la ventilation nécessaire à l'évacuation des polluants par extraction d'air vicié ;


A savoir : Ce sont ces mesures d'arrivée en air frais et d'évacuation d'air vicié, momentanément programmées, qui se sont forcément heurtées aux contraintes de l'étanchéité à l'air des bâtiments requises par les normes BBC de la RT2012 et donnant lieu aux tests obligatoires d'infiltrométrie. Cet écueil a été contourné en suspendant momentanément les obligations de diagnostic QAI dans les écoles et les crèches jusqu'en 2018.
 

  •  Campagne de mesure des polluants : Est classée comme polluant « toute substance présente dans l'air ambiant et pouvant avoir des effets nocifs sur la santé humaine ou sur l'environnement dans son ensemble » ; en ce cas des seuils de concentration maximale sont édictés. Les polluants mesurés lors du diagnostic obligatoire sont :
    •  Le benzène : valeur limite moyenne annuelle 5 µg/ m ³ ;
    •  Les particules : valeur limite moyenne annuelle 40 µg/ m ³ ;
    •  Le plomb et autres métaux lourds ainsi que les hydrocarbures aromatiques polycycliques (arsenic, cadmium, benzo (a) pyrène);
    •  Le dioxyde de souffre, le dioxyde d'azote, l'ozone, le monoxyde de carbone à des seuils d'exposition divers à consulter sur le Code de l'environnement.

Les particuliers et entreprises en quête de davantage de mesures
 

La population est comme souvent bien plus exigeante que la réglementation dans les domaines de protection de la santé et du confort des personnes y compris via la qualité de l'air intérieur.
 

De plus les seuils de concentration varient énormément selon les pays et même les recommandations réputées internationales (seuils de l'OMS versus seuils de chaque pays dont la France); c'est pourquoi les fabricants de kits, d'outils et d'appareils d'analyse ont développé des matériels précis dans tous les domaines de la QAI et souvent au-delà de nos recommandations nationales :
 

  •  COV (Composés Organiques Volatiles) et aldéhydes : Couramment c'est sur plus de 30 polluants chimiques que s'intéressent la plupart des kits d'analyse de l'air au lieu de quelques uns seulement ;
  •  Allergènes : Acariens, allergènes animaux, moisissures et pollens sont à l'origine de plus de la moitié des sensibilités des asthmatiques et réduisent fortement la QAI des personnes exposées ;


A savoir : Malgré les annonces d'alerte dans nos journaux télévisés, en dépit de l'expansion de l'ambroisie, la mesure des taux de pollens et la nature de ces pollens dans les ERP et pièces à vivre n'est toujours pas d'actualité.
 

  •  Pesticides : Insecticides, fongicides et pesticides sont régulièrement des facteurs d'alerte puisque ce sont plus de 5 000 tonnes qui sont utilisées chaque année en France dont 30 % à 50 % sont ensuite véhiculés ensuite dans l'air extérieur puis intérieur ;

Diagnostiqueur immobilier et QAI
 

Il ne semble pas toujours immédiatement judicieux pour le diagnostiqueur immobilier de chercher à s'équiper en matériel capable de mesurer au-delà des seuils réglementaires ; pourtant la sensibilisation du public à la qualité de l'air intérieur ne peut qu'augmenter.


A savoir : L'Association Française Interprofessionnelle de l'Air et de l'environnement propose une information complète sur la QAI aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels.
 

A savoir : Si le diagnostic obligatoire de la QAI a été suspendu un temps, le calendrier initial des obligations de 2018 à 2023 reste en vigueur. Entre-temps, afin de marquer l'importance de la mesure un millier de kits QAI gratuits serait en cours de distribution pour les écoles et les crèches.
 

Entre la circulation alternée, les réductions environnementales de la vitesse limitée en cas de pollution, les contraintes sur les foyers ouverts et cheminées auxquelles vont s'ajouter progressivement d'ici 2020 les extensions d'obligation du diagnostic QAI, la sensibilisation de tous ne peut être que progressive et s'attacher à un plus large spectre de polluants et allergènes que ne le fait la réglementation actuelle.

 

Rédigé par  le 10/04/2016


« Retour aux actualités

Diagnostic immobilier proche de Puteaux